Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Windows

  • Windows 10 - 5 changements

    13_59_49_406193884_Windows10Logo.jpgAprès la relative déception Windows 8, Microsoft évite le 9, et fait du neuf avec Windows 10. Pas encore de date officielle, mais pas mal de confirmations sont tombées dernièrement sur le futur écosystème de la maison de Redmond. Balayage.

    Cortana, le Siri de Microsoft, partout

    Si vous pouviez déjà parler à votre PC sous Windows, dès Windows 10 celui-ci sera capable de vous répondre. Cortana, l’assistant vocal équivalent à Siri chez Apple, et qui est depuis longtemps intégré aux smartphones Windows Phone, arrivera effectivement sur PC, et directement dans le menu Démarrer, s’il vous plaît. Opportunités à la clé ? Interroger à la voix votre ordi sur une recherche Google, un itinéraire, ou l’emplacement d’un fichier sur votre disque dur.

    Lire la suite

  • Batteries: Surveillez vos iDevices sur votre ordinateur!

    Capture d’écran 2014-05-01 à 18.45.54.pngLa société ukrainienne (Kiev) Softorino a trouvé un bon moyen de se signaler à l'attention des utilisateurs d'iDevices utilisant par ailleurs un Mac ou un PC: elle leur offre une App compatible OSX ou Windows - iBettercharge - qui surveille à leur place le niveau de charge de leurs iPhone, iPad ou autre iDevice. Facile à installer. Il suffit de sélectionner dans le menu déroulant minimaliste, l'option "Add New Device" et de connecter la machine à surveiller via un port USB. Ensuite, l'app repère la machine quand elle utilise le même réseau wi-fi que votre ordinateur. Le niveau d'alerte est paramétrable de 5 à 50%, avec la possibilité d'une alerte sonore... Ca vous évite de vérifier tout le temps s'il reste du jus dans la batterie de votre iPhone qui dort sagement dans la poche de votre veste ou dans votre sac à main. Un clic sur l'icône discrète de l'app vous montre le pourcentage précis en temps réel. Simple, efficace. Une bonne pub pour Softorino!

    Patrick Van Campenhout (inspiré par Benoît Octave)

    Capture d’écran 2014-05-01 à 18.44.53.pngCapture d’écran 2014-05-01 à 18.45.28.png

  • Windows XP sans filet. Que retenir?

    534300d93570d35ee3e9161f.jpgLa Libre s'est fendue cette semaine d'un dossier sur la fin du support par Microsoft du vieux système d'exploitation Windows XP. Si vous n'y connaissez rien, retenez que votre fond d'écran doit afficher une magnifique pelouse verte façon TeleTubbies ;) Sinon, la mention XP doit apparaître de temps en temps. Que signifie la fin du support Microsoft? Que les pansements (patchs) apportés régulièrement par Microsoft pour empêcher votre PC d'être infecté par un virus vont cesser d'arriver. En pratique, ça signifie aussi que votre machine est plus exposée au risque qu'auparavant. Ca ne signifie pas qu'il faut la mettre au rebut. En réalité, il faut apporter un peu plus de soin qu'auparavant à la gestion de sécurité de votre machine. Encore une fois, si vous n'êtes pas un(e) pro de ces sales bêtes, demandez à un jeunot de vous donner un coup de main. Primo, en mettant à jour les systèmes de sécurité, Microsoft et autres, le plus souvent possible si cela ne se fait pas automatiquement. Secundo, en installant un antivirus si ce n'est pas fait. Il en existe de très bons.... gratuits comme Avast Free (il faut retenir le "Free" et éviter la version payante sauf si vous avez envie de supporter leur beau travail) et SpyBot qui traque, localise et supprime les logiciels espions. Ici aussi, mise à jour régulière obligatoire, et scannage (la nuit par exemple) de votre machine.

    Quels sont les (gros) risques? Que l'on récupère vos données, des documents ou des mots de passe permettant d'accéder à des sites Internet. Le plus embêtant étant évidemment les opérations de paiement en ligne où l'on ouvre la porte au risque financier. Suivez les règles de sécurité de base: ne pas donner son mot de passe et identifiant lorsque la demande n'est pas "normale" ou courante, ou suspecte. Eviter les sites douteux... Ne pas laisser des inconnus utiliser votre machine. PC vient de "Personal Computer". Ou alors, pour avoir la paix absolue, se couper d'Internet... Pas évident.

    P.V.C.

  • Pour envoyer de gros fichiers, y a Yoyocut ! (1)

    yo2.jpg“2 giga, 5 giga, 7 giga…”, voire plus encore. La course à la capacité de stockage en ligne, dans le “cloud”, a été lancée il y a quelque temps déjà, mais elle est loin d’être terminée. Désormais il arrive souvent que l’on reçoive gratuitement accès à quelques giga-octets de stockage en ligne lors de notre inscription sur un nouveau média social ou à l’achat d’un appareil informatique. Les offres s’enchaînent et on va rapidement se rendre compte que l’on peut partager un grand nombre d’informations avec nos amis.
    Pourtant, il y a une limite régulièrement imposée par tous les sites de stockage en ligne. Si la capacité totale est bien définie en giga-octets, la taille de chaque fichier individuel doit en général se cantonner à quelques centaines de méga-octets maximum. Que faire alors d’un fichier très volumineux que l'on souhaiterait charger dans notre nuage ?
    Si dans certains cas il suffira de “zipper” ledit fichier, il est des formats qui ne se compressent pas bien. Parfois, on pourra également réduire la qualité ou la taille d’une photo mais là on touche à quelque chose qu’on souhaiterait peut-être garder dans son format original.
    Aussi, il existe une autre alternative qui est le découpage pur et simple du fichier en de plus petits morceaux. Le procédé fonctionne comme une paire de ciseaux et un tube de colle pour une image (en plus propre!).
    Il existe divers outils de découpage de fichiers mais en voici un modèle qui fonctionne en français, qui est téléchargeable gratuitement sur Internet, tourne sous Windows et qui offre une petite fonction supplémentaire aux autres outils du même genre. Il s’agit de “YoyoCut” qui se trouve sur le “Site à Yoyo” (ça ne s’invente pas !) : http://siteayoyo.free.fr/YoyoCut/.
    En nous rendant sur la page http://siteayoyo.free.fr/YoyoCut/index.php?page=telechargements, nous trouverons vers le milieu un lien pour télécharger la version 2.5.0.208 de YoyoCut. Nous recommandons d’utiliser le “lien direct” plutôt que de passer par “télécharger.com”.
    Une fois le programme téléchargé, “dézippé” et démarré, la procédure d’utilisation est très simple. Il suffit de nous rendre sous l’onglet “découper” et de “sélectionner” le chemin d’accès au fichier que l’on souhaite découper. C’est ici que YoyoCut nous propose cette option intéressante puisque l’on peut choisir la taille des “morceaux” que l’on veut découper, mais on peut également choisir “en combien de morceaux” on veut découper notre fichier. Il n’y a plus qu’à “ajouter le fichier à la liste de découpe” et à “découper”.
    Pour rassembler les morceaux, il suffira donc de nous rendre sous l’onglet “recomposer” et de choisir le premier des “morceaux” afin que tous les autres viennent s’y recoller.
    A noter toutefois que malgré ses nombreux avantages, YoyoCut ne fonctionne que sous Windows.
     
    Nicolas de Béthune