Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

crowdroaming

  • Fin des frais de roaming avec l'app (Android mais pas encore iOS) CrowdRoaming?

     

    unnamed2.jpg

    Homayun Zahidi a 45 ans. C'est, nous dit-il... "un peu vieux pour rouler des mécaniques dans le domaines des apps destinées aux smartphones". Un clin d'oeil pour ce spécialiste IT qui déroule sur son profil LinkedIn un impressionnant CV passant par une foule de boîtes high-tech en Europe. Sa société actuelle est basée à Leyde, aux Pays-Bas et, fort d'une petite équipe de développeurs, ce bonhomme aux origines iraniennes, propose rien moins que le portage du protocole "peer-to-peer" sur les smartphones. En pratique, l'app qu'il vient de mettre à disposition sur Google Play, et qu'il nous a commenté en primeur, propose d'utiliser ce système de partage pour réduire drastiquement les frais de roaming data. Comment ça marche? "Comme l'application Android vient d'être lancée, il n'y a pas encore cet "effet de masse" propice aux échanges. Mais il peut y avoir un effet viral: typiquement, vous êtes au bar de votre hôtel en vacances, et vous demandez au barman s'il veut bien télécharger l'application gratuite qui lui permettra de partager quelques mégas de son forfait data avec vous. Le temps de la charger, de partager, et vous pouvez lire vos mails, consulter votre compte Facebook, vos messages sur WhatsApp, etc. Si, bien entendu, il n'y a pas de wi-fi ouvert à proximité".Le raccordement se fait sans devoir passer par un mot de passe compliqué, et c'est selon Homayun Zahidi, parfaitement sécurisé. Il est même possible de configurer les routeurs Internet fixes pour les "ouvrir" en toute sécurité aux utilisateurs de CrowdRoaming.

    unnamed.jpgphoto.PNG

     

    Quid de l'app dédié aux iPhones (and Co)? "C'est plus difficile. Bien sûr, on travaille sur cette app. mais le monde iOS est plus fermé et les règles de développement sont beaucoup plus strictes chez Apple. Donc, on n'a pas encore soumis notre modèle à Apple. Mais on analyse encore l'environnement réglementaire pour tenter notre chance au plus vite", explique encore Homayun Zahidi. 

    Patrick Van Campenhout