Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Culture

  • Apple ne surveille pas assez ses fournisseurs en Chine

     

    Trois usines chinoises fournissant des produits pour le géant informatique américain Apple emploient des mineurs d'âge et imposent un excès d'heures supplémentaires, accuse une ONG basée aux Etats-Unis dans un rapport rendu public lundi.
    Ce n'est pas la première fois qu'Apple est la cible de critiques sur les conditions de travail chez ses sous-traitants en Chine, la majorité de ces reproches ayant visé ces dernières années la firme taïwanaise Foxconn, théâtre notamment d'une vague de suicides en 2010. Mais cette fois-ci c'est un autre fournisseur taïwanais d'Apple, la société Pegatron, qui se voit reprocher d'agir en infraction aux règles théoriquement prônées par Apple. Selon l'organisation de défense des droits des travailleurs China Labor Watch, les 70.000 employés des trois sites de production de Pegatron en Chine travaillent en moyenne 66, 67 et 69 heures par semaine. De "nombreux" travailleurs de ces usines sont âgés de moins de 18 ans, certains étant recrutés en tant que stagiaires, ajoute l'ONG américaine. Les heures supplémentaires sont obligatoires en période de production chargée, poursuit-elle. Apple sur son site internet affirme exiger de ses fournisseurs en Chine une durée maximum de travail de 60 heures hebdomadaires ainsi que des heures supplémentaires facultatives. Le fabricant de l'iPhone et de l'iPad interdit le recours à des mineurs sur les chaînes de production. Dans un communiqué, Apple a assuré qu'il allait "sur le champ" enquêter sur les affirmations contenues dans le rapport de China Labor Watch, en précisant avoir "pris connaissance pour la première fois" de ces accusations. Pour réaliser son rapport, China Labor Watch a réalisé près de 200 entretiens avec des salariés de Pegatron et envoyé de façon dissimulée des enquêteurs dans ses usines. La société Pegatron n'était pas immédiatement joignable lundi. (Belga)
  • La bio de Jobs? Passionnante

    sfon.jpgNotre (sympathique) correspondante à New York, Stéphanie Fontenoy, a été parmi les premières à lire la brique de 600 pages consacrée à la vie Steve Jobs. "Moi qui ne suis pas trop branchée informatique j'ai adoré", m'a-t-elle confié dans le mail qui accompagnait son papier mardi soir.

    Son papier? C'est ici!

    P.V.C.

  • La bio de Steve Jobs sur votre iPad?

    job.JPGLa version électronique du bouquin consacré à Steve Jobs sort ce mercredi sur l'iTnes Store. Vous avez sans doute déjà entendu ce que l'on en dit: il y aura des tas d'histoires intéressantes sur cette personne d'exception qui a pu dire avant de partir "j'ai pu faire tout ce que je voulais dans ma vie". Bref, un livre à lire d'urgence même si ses 600 pages vont en faire réfléchir plus d'un. Comment l'acheter au départ de l'iPad (notamment)? Simple. Il faut aller dans l'application iBooks, onglet "Store", chercher Steve Jobs. Et il apparaît dans toutes les langues. Sélectionnez la version française, précommandez (18,99 euros). Il devrait se télécharger et se faire facturer dès ce mercredi.

    Un lien direct? C'est ici

    Patrick Van Campenhout

  • Les Beatles sont arrivés sur l'iTunes music store

    “I am particularly glad to no longer be asked when the Beatles are coming to iTunes” Ringo Starr.

    Screen shot 2010-11-16 at 3.44.35 PM.png

    Vous pouvez dès à présent acquérir tous les albums studio et les collections du groupe (chacun avec un iTunes LP incluant les paroles des chansons, des photos et bien plus encore).

    Vous pouvez également télécharger le coffret digital pour explorer le catalogue entier du groupe, avec un mini-documentaire sur chaque album et une vidéo de leur premier concert sur le sol américain de 1964 au Washington Coliseum.
    B.O.