Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Easy-m renforce sa position de premier distributeur Apple en Belgique

Deasy-m,annick maes,pino salamoneans un entretien exclusif pour la presse francophone, Annick Maes, la patronne de la chaîne de magasins easy-m explique les coulisses de sa dernière acquisition : les magasins Abelsys (Apple Premium Reseller). Annick Maes est une femme d’affaires comblée : alors que sa société a réussi en deux ans à digérer l’acquisition des magasins Mac Line devenant ainsi la principale chaîne de distribution de produits Apple, elle a signé hier soir le contrat de reprise de la société Abelsys portant sur 7 autres boutiques. Elle conforte ainsi sa position en progressant en Wallonie et à Bruxelles.

Le prix ? L’acheteuse préfère ne pas l’évoquer. Mais, nous a-t-elle expliqué, l’opération porte sur un élargissement du chiffre d’affaires d’easy-m puisque cette acquisition lui permet de passer de 80 millions d’euros à quelque 96 millions avec une cible pour 2015 : arriver au cap des 100 millions d’euros de ventes pour la nouvelle entité. Je parie sans risque sur un peu plus que cela (à suivre).

Les 26 magasins de la chaîne et des services internes totaliseront 246 emplois. Les 35 employés d’Abelsys ont-ils à craindre pour leur boulot ? “Non, j’ai besoin de tout le monde”, assure Annick Maes qui a la réputation de diriger ses affaires… comme une maman. “Dans une semaine, je connaîtrai ces nouveaux employés par leur nom, comme les autres. J’aime garder les gens et chez easy-m, le taux de rotation du personnel est très faible. J’ai à coeur de proposer une stabilité d’emploi aux gens qui travaillent avec moi !”.

Mais une absorption d’entreprise est parfois une affaire compliquée ? “C’est vrai mais j’ai une certaine expérience en la matière, et ici, la procédure d’acquisition et de “due diligence” (analyse comptable) s’est parfaitement déroulée avec le patron d’Abelsys, Pino Salamone qui a fait preuve d’une transparence parfaite”. Même son de cloche auprès du vendeur qui ne tarit pas d’éloges sur la repreneuse : “Annick Maes est une femme d’affaires exceptionnelle, qui veut des résultats mais qui sait rester à l’écoute”. Le personnel doit être informé ce jeudi de la fusion, en toute transparence.

Garder le personnel, le motiver, c’est aussi lui rappeler que le secteur de la distribution Apple est un créneau particulièrement porteur. Annick Maes rappelle que les ordinateurs Apple connaissent une croissance annuelle des ventes de l’ordre de 20 %, sans parler du succès des iPhone et des iPad. Et puis, il y a dans cette acquisition une véritable stratégie commerciale perçue par les banquiers d’Annick Maes qui assure n’avoir eu aucun souci pour financer cette acquisition. “Nous sommes désormais le seul revendeur Apple disposant d’une présence en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie avec des implantations dans les grandes villes et les villes de province. En Belgique, les acheteurs de matériel informatique restent attachés à une présence locale, ne fût-ce que pour le service après-vente. Et nous disposons pour cela d’un centre technique fort d’une cinquantaine de techniciens dont une quinzaine itinérants. Et nous possédons trois “hubs” ouverts sur les trois régions du pays, à Leuven pour la Flandre, Namur pour la Wallonie et Berchem-Ste-Agathe pour Bruxelles. Avec dans ces centres des compétences pour les relations avec les entreprises et les particuliers”.

La croissance d’easy-m impose un management moins “familial” que ce ne fut le cas ? “Non, je veux que l’entreprise garde ce caractère familial, j’ai développé une couche de “middle management” indispensable pour l’administration et la gestion des ressources humaines, mais la hiérarchie est très plate ici, parce que je veux garder le contact avec les gens”, assure encore Annick Maes.

Craint-elle un impact négatif de la prochaine ouverture de l’Apple Store officiel avenue de la Toison d’Or à Ixelles ? “Non, je pense que cela surtout va attiser la visibilité de la marque et de ses produits”. Et les produits, elle connaît ça et elle les apprécie: "J'ai flashé sur nouveaux appareils présentés lors de la keynote, et j'ai déjà commandé un MacBook doré. Il est fantastique!". Nous sommes bien d'accord! 

Patrick Van Campenhout

Les commentaires sont fermés.