Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Adobe

  • Adobe passe de l’autre côté de la caméra

    Screenshot_2016-03-14-16-34-23.pngLa firme américaine bien connue des graphistes et des photographes a mis à jour son application dédiée au smartphone Lightroom Android 2.0. La grande nouveauté est de permettre la prise de vue depuis l’application et non passer par un logiciel extérieur. De cette façon Adobe propose un processus de traitement des images intégré et continu depuis la capture jusqu’à la publication sur un support digital ou papier. De plus, si votre téléphone prend des images en format RAW, Lightroom les prendra en charge également et permettra de les exporter plus facilement. Jusqu’à présent si vous prenez des images dans ce format, vous ne pouviez les partager uniquement en les transférant sur un ordinateur. 

    Lire la suite

  • Test : de nouvelles fonctions pour Photoshop et Premiere Elements version 14

    psppe.jpgComme chaque année, Adobe propose des mises à jour de ses programmes amateurs que sont Photoshop Elements et Premiere Elements. Même si de premiers abords leur interface est simpliste pour ne pas effrayer l’utilisateur, de nombreuses fonctions proviennent des logiciels professionnels et ne diffèrent que par les options de paramétrage ou la présentation.
    Les deux programmes proposent trois interfaces de travail : rapide, guidée et expert. L'interface rapide propose une série de réglage tel que "exposition, éclairage, couleur…" que l'on ajuste en cliquant sur des vignettes ou en utilisant un curseur. Pour chaque opération une option "auto" et "retour arrière" "est présente. De plus, toutes les options sont expliquées.

    Lire la suite

  • Adobe Lightroom vous reconnaît

    light1.jpgImaginons que vous recherchiez toutes les photos de votre fille pour lui faire son book de nana! Si vous avez oublié de joindre des mots clés ou des légendes à vos photos, vous voilà obligé de passer en revue chaque dossier à la recherche de vos photos. Dans la dernière version du programme d’édition et de catalogage Lightroom, Adobe a ajouté la reconnaissance faciale automatique. Ouvrez un dossier, cliquez sur l’icône représentant une tête. Tous les visages de vos photos s’affichent. En dessous de chacune d’elle, un champ à remplir. Commencez à écrire les noms ou prénoms sur plusieurs images et ensuite le logiciel fera des associations de photos qu’il vous demandera de confirmer en cliquant sur le "V" ou le "X". Si le nom indiqué n’est pas correct, supprimez-le. Amorcez les premières lettres. Une liste déroulante avec les prénoms déjà entrés s’affichera. Après quoi, vous n’avez plus qu’à choisir le bon. En cas de photos avec plusieurs personnes, double-cliquez sur l’image. Un carré entoure chaque visage et vous suggère un nom que vous pouvez valider ou modifier.

    Lire la suite

  • Test : Adobe Lightroom mobile, maintenant sur Androïd

    lr.jpgDans une précédente note, je regrettais qu'Adobe n'ait pas encore développé autant d'applications pour le système d'exploitation Androïd et que pour IOS. A part un Photoshop Express (gratuit) et Touch version smartphone (4,99 €) ou tablette (7,99 €), les autres applications de dessin ou de créations graphiques restent absentes de la plateforme Google. Adobe assumait cette politique en expliquant que la firme attendait de voir le succès de ces applications sur les appareils nomades Apple avant de les porter sur Androïd. Une frilosité qui s'explique certainement que la majorité des créatifs travaillent sur un matériel estampillé d'une pomme.
    La sortie de Lightroom mobile est-elle un signe précurseur de l'arrivée des applications telles que Draw, Sketch ou Clip dans le monde Androïd ? Sans doute que non pour la raison citée plus haut. De plus, avec Lightroom mobile, la firme ne prend pas beaucoup de risque. Avec celle-ci, elle va attirer un large public de photographes déjà convaincus par Photoshop ou Lightroom, "LE" logiciel de catalogage et de correction de fichiers Raw qui a réussi à faire oublier des logiciels comme Aperture ou Capture NX.

    Le test de l'application Lightroom mobile est ici.

    Etienne Scholasse

  • Photoshop bientôt dans votre navigateur Chrome ?

    PSP_Streaming.jpgLa virtualisation est le nouveau dada des informaticiens. En quoi cela consiste-t-il ? Le principe est de déporter dans le "nuage", le cloud, les programmes sur lesquels vous travaillez. Il suffit d'un ordinateur connecté à Internet pour les utiliser. C'est de cette façon que vous pouvez accéder à la suite "Office" de Microsoft via votre navigateur, par exemple. Il suffit de regarder le Web Store de Chrome pour voir la quantité de logiciels et jeux proposés. Il s'agit de la même logique que les applications destinées aux smartphones.

    Depuis septembre, Adobe a "virtualisé" son programme phare "Photoshop". Pour l'instant, il est uniquement accessible aux étudiants américains qui ont souscrit un abonnement à la "Creative Suite". Ils doivent disposer d'un ordinateur Chromebook ou du navigateur Chrome sous Windows pour l'utiliser. L'installation n'est plus nécessaire. Les fichiers ne sont plus sauvés ou exportés sur le disque dur, mais directement dans Google Drive. Il suffit de 350 Mb d'espace libre et de 512 Mb de RAM pour faire tourner le logiciel. Bien loin de la configuration requise pour faire tourner le programme normal (2 Gb d'espace libre et 8 Gb de RAM). Par contre, une connexion Internet de 5 Mbps est nécessaire. Evidemment pas question de travailler en local. En cas de perte de connexion, un dossier de récupération est créé dans Google Drive.

    L'avantage de ce système est la disposition permanente sur n'importe quelle machine du programme qui a servi à réaliser vos créations. Cela remplacera-t-il à terme les autres offres d'Adobe? "Non", répond la firme. D'ailleurs le programme de Photoshop en streaming ne durera que six mois. Mais on peut s'attendre à ce que ce principe d'accès à des logiciels distants soit de plus en plus répandu. Adobe ne doit pas être le seul à en rêver.

     

    Texte : Etienne Scholasse

  • Un abonnement à Photoshop et Lightroom pour 12,29€ par mois

    cc2.jpgLorsqu’Adobe a décidé de ne plus vendre ses logiciels en boîte, mais uniquement via abonnement, de nombreux photographes, amateurs ou pas, ont grincé des dents. La firme a annoncé une nouvelle offre tarifaire à 12,29 TTC pour les logiciels photographiques, à savoir Photoshop, Lightroom en version mobile et web (bientôt disponible) et une nouvelle application Photoshop Mix. Une application de montage et de composition de photo uniquement disponible pour l’instant sur la tablette d’Apple. Une politique bien assumée. En effet, comme l’explique Adobe, il teste d’abord l’intérêt de ses produits dans le monde iOS avant de les porter vers le monde Androïd. Il est vrai que les utilisateurs des tablettes Androïd se sentent un peu mis à l’écart par l’entreprise américaine.

    Comme à chaque fois, les mises à jour des logiciels présentent des améliorations sur lesquelles nous reviendrons. Pour Photoshop, on peut mentionner de nouveaux flous de tracé et de rotation et un masque de netteté.

    Par ailleurs, l'interface du site de l'entreprise a été complètement repensée. Une fois connecté, on arrive sur une page personnelle qui s'apparente à celle que l'on peut trouver sur les réseaux sociaux.

    N’hésitez à faire un détour sur la page des offres d’abonnement. On s’aperçoit qu’elles sont nombreuses et bien adaptées aux différents clients d’Adobe que ce soient les étudiants, les enseignants, les particuliers ou les amateurs.

    Une option intéressante: l’abonnement temporaire à un seul logiciel. Par exemple si vous voulez réaliser un site web, vous pouvez souscrire au logiciel Muse le temps de le créer. Il faut bien sûr toujours comparer par rapport un abonnement à toute la suite Creative Cloud, mais c’est sans une solution pour les budgets serrés.

    cc.jpg

    Texte : Etienne Scholasse